Habitats néotraditionnels

Demandez
votre devis !

Votre entreprise de maçonnerie de Quimper

HN TRAD 29
44 Ter, Route de Brest
29000  Quimper
N°TVA : 39538145921

29/07/2012

Brique terre cuite : une bombe pour une nouvelle mise en œuvre !

Fini la colle ou le mortier pour solidariser les briques de structure rectifiées ! Un fabricant a mis au point une solution de mise en œuvre à l’aide d’un liant en mousse conditionnée en cartouche.

 

Il aura fallu un an de test pour le fabricant Wienerberger avant de commercialiser sa nouvelle solution de mise en œuvre. Elle se présente sous la forme d’une bombe que l’on insère dans un pistolet applicateur. Un liant monocomposant à base de polyuréthane va assurer le collage horizontal des briques rectifiées. Le maçon humidifie au préalable la brique afin que la mousse accélère sa prise. L’eau permet également d’enlever les poussières rémanentes.

 

Ensuite, il dépose sur la brique deux cordons parallèles de mousse en respectant une distance de 4 cm par rapport aux bords extérieurs. Explication : cette précaution permettra d’éviter que le produit ne coule. Le professionnel travaille ainsi sur 2 à 3 ml de briques et dispose de 3 minutes pour emboîter les blocs.

 

 « Ce nouveau système assure un vrai gain de temps. On supprime le temps de préparation du mortier colle et le temps du nettoyage du matériel en fin de journée » explique Nicolas Melon, responsable qualité du groupe. Le fabricant estime un gain de 50 % par rapport à une maçonnerie à la truelle et de 30 % par rapport à une maçonnerie collée.

 

Une cartouche par palette

 

Une cartouche permet ainsi de réaliser environ 40 ml de cordon, soit la pose d’environ 5 m2 de briques en moyenne. « En clair, il faut compter une cartouche par palette la cartouche remplaçant le sac de mortier colle » indique Nicolas Melon. Sachant qu’une maison de 80 m2 au sol nécessite 15 palettes de briques, il faudra se procurer 15 cartouches et le pistolet applicateur.

 

Outre la cartouche du système (baptisé Dryfix Porotherm), l’équipement comprend également deux cartouches de nettoyage du pistolet (le premier rang de maçonnerie nécessitera cependant un mortier traditionnel.) Dernier intérêt et non des moindres : la mousse peut être utilisée par tout temps et température (même négative, jusqu’à - 5°)

 

 Le produit vient d’être lancé mais sa distribution sera contrôlée. « Nous souhaitons encadrer la distribution de ce système afin d’éviter les contre-performances » indique Gilles Wuthrich, directeur marketing. Le fabricant souhaite former les utilisateurs car il n’est pas question de substituer certains produits à d’autres (et notamment utiliser n’importe quelle mousse PU qui pourrait provoquer quelques beaux sinistres). Type de construction visée par le système : les murs porteurs pour tous types de bâtiment jusqu’à R + 1.

 

 

 

Source: batirama.com / Fabienne Leroy

Retour

Top